Sport Santé Entreprise

SPORT EN ENTREPRISE : POURQUOI S'Y METTRE ?

Découvrons ensemble pourquoi Le Sport en Entreprise ne peut être que bénéfique.

Tout d’abord, faisons un petit état des lieux,


Selon le Baromètre 2016 Attitude Prévention, la moyenne du nombre de pas qu’effectue les français par jour est de :

7889.

Selon un autre baromètre, celui de Santé Nutrition 2008,

1 français sur 3 est inactif.

Cette inactivité physique possède un impact prépondérant sur le taux de mortalité et de morbidité (ANSES 2016).

De plus, suite à une étude de 2015 sur la sédentarité (Saidji et al. 2015), le temps moyen passé en position assisse lors d’une journée de travail est de :

12 heures.

Ce qui augmenterait l’apparition de pathologie (ONAPS 2016) et le pourcentage de risque de décès (Biswas et al. 2015).

Dans ce contexte, la promotion de l’Activité Physique au sein du milieu professionnel est devenue un grand enjeu afin d’endiguer les accidents de travail, les effets délétères de la sédentarité, de l’inactivité : Le sport au travail pour préserver la santé et le bien-être du salarié.

Voyons maintenant ensemble les bienfaits et les enjeux de la mise en place de l’Activité Physique sur la vie professionnelle.

Selon, l’Organisation Mondiale de la Santé met à disposition des informations relatives sur les bienfaits de l’activité physique sur la santé. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes de ces données scientifiques :

  • L’AP régulière et adaptée réduit les risques et la prévalence aux maladies chroniques (diabète, obésité, ostéoporose, maladies cardio-vasculaires, maladies respiratoire, syndrome d’anxiété, dépression et cancers).
  • L’AP maintient et développe la fonction musculaire.
  • L’AP d’intensité modérée contribue au bien-être et à la qualité de vie.
  • L’AP permet de limiter la perte de poids.
  • L’AP maintient les capacités cognitives, mnésiques et les capacités d’adaptations liées à la dégénérescence du vieillissement.

Au-delà de ces effets positifs généraux sur la santé, la mise en place d’activités physiques apporte de nombreux bénéfices spécifiques sur la vie professionnelle, à la fois sur celle du salarié et sur celle de l’entreprise.

Pour le salarié :

Troubles musculo-squelettiques représentent

75 % des maladies en milieu professionnel

(CNAMTS 2012).

En 2017, suite à l’expérience de la société MSA Gallet France, l’impact des échauffements au travail montre une réduction du nombre de TMS avec diminution des douleurs musculaires et articulaires pour 10% des personnes.

De plus, cette précédente analyse expose également des bienfaits au niveau du bien-être et de la qualité de vie au travail : meilleure ambiance de travail, ¾ salariés satisfaits de la démarche, 79% se sentent en forme après le réveil musculaire, 60% se disent plus concentrés et efficaces et les participants se pressentent plus responsable vis-à-vis de leur santé.

60 % des salariés

Se sentent plus motivés au travail quand l’employeur prend en considération le bien-être physique et mental au sein même de l’entreprise. L’une des solutions, selon l’enquête, est que l’employeur investisse dans des améliorations concrètes pour rendre heureux ses employés. Sans que ce ne soit cité par la présente étude, l'activité physique pourrait être une solution pour augmenter le bien-être et la qualité de vie au travail et ainsi agir sur la motivation du salarié à travailler (étude de la fondation Mind 2013).

Selon l’étude santé et bien-être des salariés, performance des entreprises de Malakoff Médéric 2016), les salariés pratiquant au moins une fois par semaine diminuent de

6% leur nombre d’absence annuelle pour raison de maladie.


Pour l’employeur :

Nouvel outil managérial

Comme vue plus haut, le niveau d’absentéisme est réduit avec la mise en place d’un dispositif d’activité physique en entreprise. De plus, la mise en place d’activité physique va agir sur la qualité de travail, la motivation, satisfaction qualité de service, l’engagement, la relation et la communication avec les autres. Ceci aura pour conséquence indirecte de diminuer l’absentéisme au travail (Dollard 2013) et par voie de conséquence de réduire les coûts de l’entreprise.

Développer la mise en place de dispositifs d’activités physiques pourrait constituer un nouvel outil managérial pour les entreprises. En effet, depuis plusieurs années, ces dernières sont passées d’une logique de l’obéissance au travail à une logique de la responsabilité. Selon le magazine « liaison sociale » le sport, de par ses valeurs symboliques, peut faciliter le passage entre ces deux logiques managériales (Sport et entreprise : des logiques convergentes ? Béatrice BARBUSSE 2002).

Ce processus permet de créer des espaces de dialogue, d’adhésion, de lien social et de développement personnel : confiance, cohésion, capacités d’écoute, esprit d’équipe, partage, atteinte de but commun et accomplissement personnel.

Cette relation entre management et sport est de plus en plus présente au sein des entreprises, en atteste les séminaires d’anciens entraineurs ou sportifs du monde professionnel (« la construction d’un savoir légitime en entreprise : le recours aux managers sportifs et la fabrication de croyances collectives », revue sciences de la société, n°77, p.122-135. Burlot et al. 2009), à l’exemple de Claude Onesta ou encore Aimé Jacquet et Yannick Noah (« L’ex-entraineur des Bleus incarne le coach idéal » : Liaisons sociales, Magazine, Janvier 2001).

Attractivité et image de l’entreprise

La question de la pérennisation de l’entreprise dans le temps est aussi un enjeu majeur pour le dirigeant. En effet, pour attirer et fidéliser, l’entreprise doit jouer sur plusieurs niveaux liés à la culture socio-professionnelle.

La culture du milieu socio-professionnel change puisque il y a quelques années nous étions sur des motivations extrinsèques (garantie de l’emploi, salaire) et à l’heure actuelle, nous sommes sur des motivations intrinsèques (qualité relationnelle entre la direction et l’employé accès à la formation, au développement de compétences) (Sport et entreprise : des logiques convergentes ? Béatrice BARBUSSE 2002).

C’est en cela que mettre en place un programme d’Activités physiques peut être positif sur la pérennisation de l’entreprise car les jeunes sont davantage portés et sensibles à leur environnement de travail que leurs prédécesseurs. La gestion et l’augmentation de l’image et de la réputation est un élément déterminant pour le développement durable de l’entreprise (Baromètre Santé protéines de BVA, 2006).De plus, le rapport du PNAPS de 2008 met en lien l’attractivité et le recrutement de l’entreprise (Rapport préparatoire au Plan national de prévention par l’activité physique ou sportive, 2008).


Ainsi, nous pouvons conclure que les bénéfices des salariés sont tout aussi importants que ceux pour l’entreprise.


Vous êtes chef d’entreprise ? Vous souhaitez mettre en place de l’activité physique au sein de votre entreprise ?

Nous vous proposons notre programme Sport Santé Entreprise.

Pour connaître nos tarifs ou avoir plus d'informations, contactez notre agence soit par téléphone au 04.42.90.57.08 ou soit par mail à contact@prepa-sports.com.



Accès à la plateforme Prépa-sports